Problèmes avec vos employés : la vidéosurveillance au travail est-elle la solution?

Conflits de travail
Solutions technologiques
0

Plusieurs raisons peuvent pousser les employeurs à vouloir mieux surveiller les activités des salariés. Vol de temps, vandalisme, fraude…
Lorsque ce genre de délits survient, plusieurs entreprises souhaitent se tourner vers la vidéosurveillance au travail.

Dans ce billet, nous explorerons différents aspects de cette stratégie de surveillance parfois controversée afin de vous aider à déterminer s’il s’agit réellement du meilleur système de sécurité pour vous.

Les avantages de la vidéosurveillance

Bien évidemment, la vidéosurveillance au travail permet aux employeurs de garder un œil sur le déroulement des activités quotidiennes dans leur établissement. En cas de délit à l’interne, l’installation de caméras peut aussi aider les entreprises à identifier le coupable ou à éviter que le geste ne se répète.

Au-delà de la surveillance des employés, les caméras ont aussi l’avantage d’augmenter de façon considérable la sécurité d’un milieu, autant pour les employés que pour les clients. Non seulement elles ont un fort effet dissuasif envers les individus malveillants, mais elles fournissent également des preuves en cas de vol ou de toute forme d’agression.

Pour toutes ces raisons, opter pour la vidéosurveillance au travail est tentant. Toutefois, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour vous assurer que cette mesure est légitime.

Surveiller les employés au travail : une solution délicate

Toutes les entreprises ne peuvent décider d’installer des caméras à n’importe quel endroit et selon n’importe quel motif pour surveiller les activités des employés. Elles doivent s’assurer que cette mesure ne porte pas atteinte aux droits des salariés. Après tout, de nombreuses lois existent pour protéger leur vie privée et leur intégrité physique.

Ainsi, les entreprises doivent avoir des motifs fondés et sérieux pour recourir à la vidéosurveillance au travail. Elle peut être utilisée si d’autres méthodes d’enquête ont déjà échoué et qu’il s’agit du seul moyen de régler la situation.

Les caméras dans un milieu de travail doivent servir à surveiller l’activité générale d’un milieu, et non à épier les moindres gestes d’un employé en particulier. Bref, leur principale fonction ne doit pas être d’imposer des mesures disciplinaires aux salariés, mais plutôt de mettre un terme à une situation indésirable qui a réellement lieu et qui ne peut pas être réglée autrement.

Des solutions alternatives

Si l’installation des caméras de surveillance est motivée par un désir de mieux superviser les employés de prévenir des délits, il existe plusieurs autres moyens de le faire. En voici quelques-uns.

Gestion des accès 

Cette solution technologique vous permet de suivre les déplacements des employés dans un établissement et de contrôler l’accès à certaines divisions.

Surveillance des postes de travail

Cette solution est utile pour les milieux où les employés travaillent principalement avec un ordinateur. Surveiller les activités d’un employé sur son poste réduit les risques de vol de temps et de fraude.

Vérifications pré-emploi

Vous pouvez minimiser les risques d’incidents à l’interne en effectuant une enquête pré-embauche. En vérifiant les informations sur son CV, ses accréditations et ses antécédents criminels, vous saurez à quoi vous en tenir avant de procéder à l’embauche d’un individu.

Enquête

Pour des problèmes internes, nous recommandons aux employeurs de se tourner vers l’infiltration. Cette méthode d’enquête est efficace, discrète et non intrusive.

Somme toute, la vidéosurveillance au travail peut être efficace, mais il faut y réfléchir à deux fois avant d’y recourir. Quoi qu’il en soit, plusieurs autres solutions s’offrent à vous pour prévenir ou régler des situations indésirables.

Pour plus de conseils ou pour faire évaluer votre situation, n’hésitez pas à communiquer avec notre équipe!

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Overlay title

Overlay content